lundi 8 mai 2017

Classe exceptionnelle, c'est acté !

Les élections présidentielles et l'intense émotion qu'elles ont suscitée nous ont caché le décret paru dimanche au Journal Officiel, soit le décret n° 2017-786 daté du 5 mai 2017. Les accords PPCR sont actés, la "classe exceptionnelle" est effectivement créée (pour les professeurs des écoles, ça commence au titre 9, article 127) :

« Art. 25-1. - I. - Peuvent être promus au grade de professeur des écoles de classe exceptionnelle, au choix, par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement, les professeurs des écoles qui, à la date d'établissement dudit tableau, ont atteint au moins le 3e échelon de la hors-classe et justifient de 8 années de fonctions accomplies dans des conditions d'exercice difficiles ou sur des fonctions particulières au sein d'un corps enseignant, d'éducation ou de psychologue relevant du ministère de l'éducation nationale. La liste de ces fonctions est fixée par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale et du ministre chargé de la fonction publique. »
(...)
« IV. - Le tableau d'avancement est arrêté chaque année, dans chaque département, par le recteur, après avis de la commission administrative paritaire compétente, selon des orientations définies par le ministre chargé de l'éducation nationale. Les promotions sont prononcées, dans l'ordre d'inscription au tableau annuel d'avancement, par le recteur. »
(...)
« Pendant une durée de quatre ans à compter de l'entrée en vigueur du présent décret, les professeurs des écoles remplissant les conditions pour être promus au grade de professeur des écoles de classe exceptionnelle fixées au I de l'article 25-1 doivent exprimer leur candidature. Un arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale détermine les modalités et la date limite de dépôt des candidatures. Les commissions administratives paritaires du corps des professeurs des écoles, instituées par le décret du 31 août 1990 susvisé, sont compétentes, jusqu'à expiration du mandat de leurs membres, pour l'examen des questions concernant les professeurs des écoles de classe exceptionnelle. »

Nous nous pencherons attentivement sur la suite des évènements, particulièrement pour ce qui concerne la liste des fonctions fixée par arrêté et l'acte de candidature indispensable, mais nous pouvons écrire et dire que le gouvernement partant a tenu sa parole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire